Ca y est…

… on est allé au Québec.

Bon. On ne s’est pas éloigné beaucoup de l’Ontario non plus, hein, on y est allé doucement quand même ! Mais néanmoins, quel dépaysement !

Qu’on vous explique :
Il était une fois un grand territoire (je vous le donne en mille : le Canada) qui se partage entre les colons français et les colons anglais. Je vous passe les détails, mais en gros, ils ne s’entendaient pas terrible-terrible. Donc quand l’heure fut venue d’unir ce grand territoire sous une seule et même capitale, pour ne pas faire de jaloux, le choix se porta sur une petite ville rebaptisée Ottawa. Pourquoi ce choix ? Parce qu’elle se situe pile poil à la frontière entre le Canada du haut et le Canada du bas, le Canada français et le Canada anglais. Moralité, quand on est à Ottawa, ben on est pratiquement au Quebec, il suffit de passer la rivière des Outaouais pour se retrouver à Gatineau, ville connue notamment pour avoir vu grandir Etienne et Mélanie.

Bref, tout ça pour dire que ce week-end on est allé à Ottawa et à Gatineau retrouver Etienne et Mélanie en visite dans leurs familles pour quelques semaines. Un excellent week-end, en vérité.

D’abord, Ottawa :
Ottawa est une très belle ville. On l’a trouvée plus petite et plus “européenne” que Toronto, avec un centre historique, un marché couvert très vivant, peu de grands buildings… Le batiment le plus connu est bien sur le Parlement.

Parlement du Canada

Mais on s’est également laissé séduire par le chateau Laurier, le musée des civilisations, j’en passe et des meilleures ! Et surtout, ce qui nous a fait drôle, c’est la verdure ! Il y a des parcs, des promenades, des rivières / canaux partout dans cette ville !

Ecluses en plein centre-ville

Par exemple, il y a également des chutes d’eau, à Ottawa. Elles sont peut être moins impressionnantes que leurs copines de Niagara, mais elles, elles sont au beau milieu d’un immmmmmense parc … au beau milieu du centre-ville.

Chutes d'Ottawa

Donc en résumé, Ottawa, c’est bien et on va y retourner car on n’a pas tout vu.

Quant au Québec, alors là… mes amis…
On a été bichonné, chouchouté, cajolé par Etienne, Mélanie et leurs familles respectives … On a été accueillis comme des rois, on s’est fait “sucrer le bec” … QUE DU BONHEUR ! Epluchettes de blé d’Inde, grillades, gateau au fromage, tarte à l’érable et aux fraises, oeufs à l’érable, pain doré, sucre à la crême… On a pu entendre parler québécois, langue aussi savoureuse que leur nourriture… On a échangé nos impressions respectives sur le français de chacun, et appris quelques expressions comme “je ne m’en tanne pas”, ou “on a jasé en vous attendant”… Il manque dans mon vocabulaire un mot au dessus du simple “merci” ! Et on a rapporté un petit peu de Québec avec nous sous forme de fromages locaux (très bons, si, si !), de terrines de bison ou de caribou, de sirop de bleuet, et de recettes de cuisine échangées sur le tas.

Bref, on a été conquis par ce petit morceau de Québec et on compte bien en découvrir davantage.

3 Comments

  1. Hum hum, ça a l’air sympa Ottawa … bon la prochaine fois que vous y aller, j’arrête de jouer mes associaux et je vous rejoins 😉 Bon ceci dit Montréal c’est encore mieux 😉 (mais sans les chutes d’eau)

    Like

  2. Ben du coup je t’assure qu’on est HYPRA motivés-motivés pour aller voir Montréal!
    Et je me lève et je confirme: vas à Ottawa, c’est bien !

    Like

  3. Nous avons eu le meme sentiment quand nous sommes allés chez nos amis à Montréal. Le français-québecois est une langue savoureuse, mais il est difficile de comprendre deux québecois parlant rapidement , vois-tu.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s