Qu’est-ce que le Guide du Routard Intergalactique a à dire…

… à propos du parc Algonquin en Automne ?

Ce que le Guide du Routard Intergalactique a à dire à propos du parc Algonquin en Automne est ceci : rouge.

Une récente mise à jour du Guide a développé le sujet en ces mots : infesté de touristes japonais se faisant prendre bruyamment en photo devant ce paysage.

Rendez-vous des cars de japonnais au parc Algonquin

Les détracteurs du Guide diront que le Guide ne dit pas tout. Le parc est également vert, jaune, orange et rose.

Foret rouge

Le parc est également très grand. Les 9/10ème du parc, au Nord, font l’objet d’une exploitation du bois contrôlée. Le 1/10ème restant, au Sud, est traversé d’Est en Ouest par une route de 60km d’où partent des randonnées pédestres et des treks en canoës. Les randonnées peuvent être didactiques, pour peu de prendre le temps de s’arrêter aux points indiqués et de lire les commentaires du petit manuel disposé au début du parcours. Entièrement basé sur la confiance, le randonneur est libre de retourner le petit manuel en fin de parcours ou de le conserver en échange de $0.50 à déposer dans une petite tirelire placé à cette effet (ou de s’enfuir avec en courant, mais dans ce cas il est possible d’affirmer que le randonneur n’est pas canadien). La faune est composée d’ours, de loups, de mooses (prononcer mouzes), de loutres, de castors, de couleuvres et d’écureuils miniatures appelés petits suisses ou chipmunks.

Ecureuil miniature pas farouche pour 2 sous

A propos du repas du samedi soir, le Guide dit ceci : dans les petits villages de campagne, les canadiens dînent à 18H et les cuisines ferment à 20H. Précises. Le Guide prodigue donc ce conseil à tous les citoyens des grandes villes du pays : pas de panique ! Il y a toujours un fast-food ouvert 24H sur 24 et un salon de thé accueillant pour vous proposer des pâtisseries jusqu’à 10 heures du soir.

Le Guide offre enfin un diaporama complet du parc Algonquin dans une rubrique annexe sur le Castor, la Feuille d’Erable et Tout le Reste

5 Comments

  1. Les mooses devaient se remettre de leur indigestion de chocolate parce qu’on en a pas vu l’ombre d’un. Il parait qu’au printemps, ils viennent jusque sur la route lêcher le sel qui s’y est déposé. Et non, pas pareil Auré : je parie que tu n’avais pas un car de japonais tournant le dos au paysage et admirant bruyamment leur portrait sur leur appareil photo numérique !

    Like

  2. Mééé euh, d’où vous m’avez devancé sur ce coup là? J’ai même pas encore renommé les photos sur mon disque dur, je les ai encore moins triées, et j’ai toujours pas posté sur le blog 🙂 Pffff, je m’encroute là!

    Bon, en tout cas elles sont chouettes tes photos.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s