Les Tontons’© au Canada

A peine rentrés de notre visite aux tourtereaux torontais, et à la vue des dernières photos publiées en première page du Elm street news, nous pouvons témoigner pour vous :

  • Oui, tous les gâteaux représentés (+ les madeleines) étaient très réels et délicieux (mais qui en doutait ?…)
  • Oui la pomme de douche existe bien et nos dessous de bras l’ont testée pour vous : c’est un succès.
  • Oui les photos du parc Algonquin sont très belles et les ambiances bucoliques qui y sont présentées ne sont pas des sets de tables de chez Ed, le Palaf soldes du nouveau continent. Les érables sont effectivement rouges, jaune d’or, les sapins verts et les chênes mordorés, comme on peut en rêver.
  • Oui l’appartement offre une vue impressionnante sur Toronto. On peut admirer les couchers de soleil et surveiller Martin le patron du petit restau “mangiacake” qui sert de bonnes pizzas et des salades au goût italien. D’ailleurs, il va peut-être vendre les gâteaux de Magali, c’est dire s’il a bon goût !
  • Non, Jean, le sucre à la crème ne fait pas grossir : il suffit d’arpenter Yonge et Queen pendant les deux heures qui suivent et le tour (de taille) est joué !

Bref, les tontons reviennent enchantés de leur séjour au pays des caribous et des écureuils noirs : accueil adorable, ville pleine de ressources, forêts environnantes à couper le souffle…

Côté bouffe : cuisine des sixties chez Fran’s mais aussi et surtout viande divine du Barbarian steak house, sushi d’enfer dans Baldwin, et la palme au restau japonais Téppanyaki avec ses cuisiniers jongleurs au style époustouflant. On a adoré ! Le bubble tea (boules de tapioca noires dans les cocktails) d’après dîner était moins convaincant mais tout aussi intéressant, comme les collègues de Magali d’ailleurs.

A ce propos, on a aussi eu l’honneur d’avoir un contact rapproché avec le petit peuple des vers qui suscite l’attention quotidienne de Magali. Peu loquaces, très vivaces mais charmants au demeurant !

Bon, on va pas non plus tout raconter : allez-y faire un tour nom d’un caribou !

5 Comments

  1. …et qu’est ce que vous avez eu dans une corbeille?De la baguette toute chaude tartinée de beurre discrétement aillée,non ?
    Je sens que la liste des volontaires pour Toronto s’allonge à longueur de blog.

    Like

  2. Oui la baguette au beurre d’ail de chez Barbarian me laisse encore l’eau à la bouche, de plus cela permet de patienter avant de déguster cette énorme steack de boeuf avec os comme j’en ai mangé quand maman était encore de ce monde. un vrai rêve !

    Like

  3. La touriste masquée qui fait allusion au pain aillé ne serait-elle autre qu’une certaine maman de Jérôme qui nous a précédés dans ces lieux divins et néanmoins viandesques?
    c’est vrai que ça aussi c’était délicieux, autant que la courtoisie sans faille des serveurs… même le déca était bon, si si !

    Like

  4. Bon d’accord j’enlève mon masque.
    N’empèche ,les boules de tapioca noires ,je préfère que ce soit vous qui les ayez testées.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s