Que le poil de vos pattes ne tombe jamais…

… pour nos 2 ans, Magali et moi sommes allés voir une grande première mondiale qui débute au somptueux Princess of Whales Theatre de Toronto : le spectacle musical du Seigneur des Anneaux.

Affiche du spectacle Lord of the Rings

Pour bien se mettre dans l’ambiance, il faut se caller dans le fond de son siège une demi-heure en avance. Là, dans l’indifférence générale des conversations grandissantes, un hobbit traverse la scène, s’installe sur une chaise et se met à tricoter. Un autre hobbit le rejoint et entame une discussion. Suivi par un autre, très intéressé par une luciole voltigeant dans la salle, puis un quatrième qui choisit soigneusement une pomme dans le panier d’un cinquième… et sans qu’on s’en rende vraiment compte, c’est tout un village de hobbits qui se chamaille sous nos yeux, se faufille entre les nouveaux arrivés à la recherche de leur siège avec d’énormes fillets à papillon à la recherche des lucioles, bref vaque à ses occupations de hobbit…

Déjà au spectacle du Blue Men Group, on avait eu droit à des petites annonces rigolotes défilant sur un téléprompteur pour faire patienter la salle (“aujourd’hui, c’est l’anniversaire de John, souhaitons-lui tous ensemble un bon anniversaire, 1 2 3 bon anniversaire John”). Si les intros, c’est leur truc y a rien à redire, pour les rappels y a plus personne : dès que le rideau tombe, tout le monde se lève à l’unisson, et pardon monsieur j’aimerai sortir, vous pouvez arrêter d’applaudir vous savez, ils ne vont pas revenir… C’est qu’ils seraient bien pas comme nous ici…

Mais revenons à nos hobbits. Mieux vaut être un peu familier avec l’histoire, car si le spectacle est plus fidèle aux bouquins que ne le sont les films de Peter Jackon (notamment sur les motivations de Sarouman et le retour à la Comté), il survole beaucoup d’évènements même s’il dure tout de même plus de 3 heures (avec 2 entractes). Les comédiens souffrent évidemment la comparaison avec les films (Gandalf à peine plus haut qu’un hobbit, Théoden en habits de viking le torse à l’air) mais la réalisation est monumentale. Et comme c’est du direct, on apprécie encore plus la performance. La scène est un trésor d’ingéniosité : en forme de disque, elle tourne sur elle-même permettant aux comédiens de déambuler sur place sans finir dans les coulisses à la moindre petite trotte. Découpée comme une cible de fléchettes, ses secteurs peuvent s’élever ou s’affaisser, suggérant le pont de la Moria ou les reliefs escarpés du Mordor. Plusieurs illusionnistes ont d’ailleurs coopéré au spectacle et on est surpris plusieurs fois de voir Frodon disparaitre en enfilant l’Anneau. Parmi les rencontres des hobbits, le Balrog est un peu décevant, Gollum et les Ents sont crédibles, mais ce sont surtout les Nazguls et Aragog surgissant de l’ombre qui sont vraiment effrayants par leur taille et leur mobilité.

Enfin, les chansons (et oui, c’est un spectacle “musical”) ne sont pas trop nombreuses et restent dans le ton (chansons de voyage et chansons à boire sur la route de Bree…). On est très loin des numéros de claquettes irlandaises de Lord of the Dances, fort heureusement. Seul Legolas ose un petit solo, c’est étonnant, on ne le savait pas Baryton.

3 Comments

  1. J’avais vu il y a pas mal de temps déjà une production des Misérables de Victor Hugo à Ottawa et il y avait également une scène tournante. C’est vrai que ça donnait une toute autre dimension à l’espace dans lequel évoluait les acteurs. Ça permettait aussi de changer le décor de façon fort discrète.

    Like

  2. Dans le casting, il y avait beaucoup d’understudies. Ce sont des comédiens nantis d’un rôle très secondaire (figurant dans l’auberge du Poney Fringuant ou parmi les elfes de la Lórien) mais qui étudient aussi un rôle principal en vue, soit de remplacer le comédien principal un soir où il venait à tomber malade, soit de devenir un comédien principal dans l’une des troupes qui joueront plus tard le spectacle dans les autres villes du monde. J’imagine donc qu’un jour, celà passera en France.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s