J’y suis presque

Ca fait un an que j’y travaille dur, et j’y suis presque. Alors tant pis pour vous, je ne résiste pas à vous montrer mes beaux miniZ et mes non moins beaux potentiels Zévoqués. Je vais essayer d’expliquer rapidement ce que c’est.

Vous vous en souvenez peut-être, un des projets que je développe chez les bucherons consiste à ouvrir et disséquer des vers (= outil génétique très puissant mais modèle franchement taquin quand on en vient à la physiologie) dans le but ultime d’enregistrer l’activité de ses synapses. (Pour ceux du fond qui glandent, j’explique : une synapse, qu’est ce que c’est, c’est lorsqu’un neurone rencontre une autre cellule et communique avec elle au moyen de molécules (= neuro-transmetteurs) qu’il contient dans des vésicules et libère à bon escient (en principe).)

Ca m’a pris quatre mois pour arriver à avoir de belles preps de vers, et depuis 5 mois, donc, je me débats avec les dites preps pour parvenir à enregistrer l’activité electrique de cellules musculaires. (Oui, parce que les muscles sont innervés par des neurones, donc si le neurone libère du neuro-transmetteur, l’activité du muscle change, voyez?) Y’a trois mois, après un autre voyage à Chicago, j’ai enfin réussi à enregistrer ce qui se passe dans le muscle au repos. (Même quand les neurones ne sont pas stimulés, les vésicules contenant le neurotransmetteur sont sur la brêche. Et souvent, elles sont tellement dans les starting-blocks, les vésicules, qu’il y en a une qui est libérée. Bon, comme y’en a qu’une, ça ne fait rien, juste ça modifie un peu le voltage du muscle, ça fait une mini-dépolarisation, d’où le terme de mini dans leur nom (mini-Potentiels Post Synaptiques, mPSPs en anglais).) Matez-donc:

minis

Mais les minis, les minis c’est bien beau, mais ça ne suffit pas, oh non alors. Ce qui est interressant, c’est de stimuler les neurones et d’enregistrer la réponse évoquée par cette stimulation. Et ben voilà, ça m’a pris deux mois mais j’y suis enfin :

potentiel evoqué

Et du coup, ma chef est tellement contente qu’elle envisage d’enfin me procurer du vrai matériel adapté rien qu’à moi pour que je sois plus efficace. Faut pas désespérer !

Un jour, je vous parlerai de mes autres passionnants projets, des oeufs de Xenopes, des minuscules neurones de vers en culture, tout ça … Si, si, vous allez voir, c’est presque aussi soporifique !

8 Comments

  1. Felicitations !!!
    J’espere que ta chef va passer a l’action et que tu vas [enfin] obtenir ton matos a toi. Bon courage.
    Quand au caractere "soporifique" de tes projets… il est 23h30… et je ne peux toujours pas dormir… la-dessus, t’es pas au point… 😉

    Like

  2. Ben bravo, quels beaux miniz (oooohhh), quels beaux potentiels (aaaahh). Bon je déconne, je déconne, mais quand je regarde l’échelle, des pico-ampères, moi je dis ça force (grave) le respect tes mesures !!

    Like

  3. Merci les enfants, c’est gentil d’y mettre du votre… Matthieu, tu sais, les soporifiques, en général tu ne te rends pas compte que tu t’endors. Je pense que tu es passé dans un état second à la lecture du billet, et si tu ne t’en es pas rendu compte… C’est que tu ne t’es pas encore réveillé!

    Like

  4. Je suis super ravi pour toi ! (et pour nous, car ta gloire aura forcément des retombées sur nous, tu penses, pouvoir dire dans quelques années "oui oui, Magali Bouhours est une amie à moi" et m’entendre répondre "c’est ça, et moi je suis le fils du pape")

    🙂 🙂

    on est à fond.
    Si tu veux, nous on peut t’en envoyer du matériel. J’ai une pince à épiler vraiment précise dont je ne me sers pas assez, si ça meut t’être utile je te la poste de suite !

    Hé, docteur, une question : on peut considérer ce post comme ta première publication à ce sujet ?

    Like

  5. Bravo soeurette!! Je me rallie totalement à l’engouement populaire qui ponctu ta trouvaille. Puisque t’es lancée, tu pourrais pas essayer un truc pour que les vers soient forforéscents (c’est bien comme ça, non?). Pour la pêche de nuit, ça serait pratique,… Y’a un créneau, fonce!

    Like

  6. Alors les vers que j’utilise ne sont ni fosforescents ni même phosphorescents, malheureusement, mais la plupart des lignées qui sont utilisées au labo sont fluorescentes, c’est à dire que certaines parties des vers emettent de la lumière (verte ou rouge généralement) si on les éclaire avec une source de lumière appropriée. Je peux me renseigner pour en faire des vers phosphorescents, ou même, soyons fous, fausphauressants si tu veux, mais il ne faut pas perdre de vue que les vers qui m’occuppent font au mieux 1mm de long. Faudra prévoir les petits hameçons et le microscope sur ta barque de pêche … Merci de tes encouragements néanmoins !

    Like

  7. En tant qu’expert du fosforationnement et adepte de la pèche, ge ne pe me contanté de ta rai ponce. Je te pro pause cake chose : toi tu fluofosforise haie moi j’étireraie les vairres. Chat qu’un son taphe

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s