Nouvelle-Ecosse, Ile du Prince Edouard: JOUR 7

Qu’est-ce qu’il pleut.

Après un petit-dej frugal, et sous un temps pour le moins menaçant, nous attaquons la journée avec un musée fermé pour la saison, et pour de vrai hélas : le musée Graham Bell, l’inventeur du téléphone (un canadien). Nous avons donc devant nous une pleine journée pluvieuse que nous décidons de remplir avec la visite de la forteresse de Louisbourg. Bien entendu, elle ferme pour la saison, mais comme leur saison s’est finie depuis peu, on tente le coup quand-même.

Louisbourg est une ville fortifiée construite par les français dans les années 1740 avec l’espoir d’en faire le Paris du Nouveau Monde. Disputée par deux fois avec les anglais, elle tombe finalement entre leur mains pour une histoire de tactique hilarante que Jérôme se fera un plaisir de vous raconter si vous le lui demandez. Bref, Détruite en 1758, elle fut reconstituée par le musée ainsi que 50 des 80 maisons qui l’entouraient. Nous visitons librement les divers batiments, croisant ici des employés préparant les équipements pour l’hiver, là des figurants d’un documentaire sur James Cook.

Palais du gouverneur

Un petit morceau du village

Nous aterrissons dans le restaurant du musée qui sert les plats d’époque avec les couverts d’époque : une grande cuillère et une serviette. En particulier, Magali déguste sa première, seule et unique purée de pois cassés, et Jérôme teste le rhum chaud.

Ma première purée de pois cassés EVER !

Nous terminons la visite avec une ballade le long de la côte, et “jasons” avec un employé accadien originaire de Chéticamp, Lefort, à l’élocution colorée. Quel dommage qu’on ne puisse enregistrer ses expressions colorées et son accent rugueux (une licence à Homard, ça coûte des bidoux)…

Paysages autour de Louisbourg

Cote aux environs de Louisbourg

Enfin, nous reprenons la voiture, direction Igonish, à l’entrée du parc National de Cap-Breton. Le gardien qui nous accueille au parc est lui aussi un accadien de Chéticamp et connait même notre Lefort ! Nous profitons d’une brève acalmie de pluie pour effectuer une courte ballade sous les derniers rayons de lumière.

Paysage de Cabot Trail

Même humide, il est beau, ce pays.

2 Comments

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s