Nouvelle-Ecosse, Ile du Prince Edouard: JOUR 10

Et il pleut!

Après s’être levés beaucoup trop tôt pour des vacances, nous avons embarqué dans un bus à destination de Charlottetown, la capitale de l’Ile du Prince Edouard. Pourquoi un bus ? Parce que l’île a été récemment reliée au continent par un très long pont, le pont de la Confédération. Ce pont est une prouesse technologique, et d’après les canadiens qu’on connait, c’est “le plus grand pont du monde … en longueur … au dessus de l’eau salée… construit à cet endroit-là”, enfin, c’est un grand pont, quoi. Mais quand on l’emprunte, si on veut le voir et voir apparaitre l’île au loin, il faut être surélevé par rapport à ses rebords. D’où le bus.

Après quatre heures de trajet et un changement, nous voici donc sur le fameux pont.

Confederation Bridge dans le brouillard

Et quelques minutes après, l’île apparait … Magnifique spectacle (ah, ça, je les ai pas volées, mes quatre heures de gerbe !).

Ile dans la purée de pois

Bon. Heureusement, quand on arrive à Charlottetown il ne pleut plus. On lourde les valises au B&B qui a l’air très confortable, et comme il fait franchement faim, on part direct à l’assault de LE restaurant ouvert du centre-ville, le “lobster on the wharf”, au bord de la mer. On dévore notre assiette du pêcheur, (crabe de neige, homard, crevettes, langoustines, …) qui est divinement bonne. Pis la ville a l’air pas mal mignonne. Pis c’est quoi le bleu au dessus de notre tête ? Si, là, entre les nuages, du ciel bleu !!

Charlottetown, c'est mignon

Bien que tous nos guides le disaient fermé, nous nous présentons au musée des fondateurs, qui est bel et bien ouvert (en rentrant, ces sales guides, je les BRULE !!). Nous apprenons plein de détails amusants sur l’histoire du canada, et comment les diverses provinces décidèrent de s’organiser et s’unir pour tenir tête à la grande puissance naissante au sud, les Etats-Unis. On découvre que l’Ile du Prince Edouard s’est faite prier, et a fini par accepter à condition que le Canada lui rembourse la dette créée par l’installation de sa ligne de chemin de fer, qui ferma seulement quelques années plus tard !

Nous finissons la journée avec une ballade à Victoria Park, le grand espace vert le long de la côte sud de la ville. Très romantique, le coucher de soleil …

Le parc au coucher du soleil

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s