Par ici l’huile de gomito

INTRODUCTION :
Dès notre première visite, nos futurs nouveaux proprios, euphoriques, nous proposent d’effectuer moults aménagements, rénovations et autres facilités. Repeindre les murs aux couleurs qui nous plaisent, changer le vomi de moquette des chambres, requinquer les dalles en vadrouille dans la salle de bain, mettre une vraie porte sans trou dans l’entrée, etc. Lors de la deuxième entrevue, pour signer la paperasse, ils en rajoutent : changer les luminaires, dégrouper le cable télé … Et nous, émerveillés, éperdus de reconnaissance, nous leur proposons, si besoin, de participer aux travaux. “Pour nous sentir encore plus chez nous dans l’appartement”, qu’on leur dit.

PROBLEMATIQUE :
On est mi-janvier. On a l’appart début février. Céline, Nico et la petite Louise (6 mois) arrivent deux semaines plus tard. Va falloir les faire vite, les travaux. Mais les proprios, eux, z’ont pas l’air de bien se rendre compte…

DEVELOPPEMENT :
Le soir, après le boulot, on use de la brosse, du rouleau et du pinceau. Et que je te lessive, que je te ponce, que je te scotche les coins, que je te peins et repeins. Heureusement qu’on a des amis fidèles qui nous aident, sinon, on y serait encore. Le week-end, pour nous détendre, on court après les moquettes. Oui, parce que chacun sait que les magazins de moquette sont tous en banlieue… Après plusieurs essais infructueux, on atterrit dans une boutique improbable, peuplée de vieux vendeurs moustachus qui boivent leur café à la petite cuillère. Après négociations, ils viendront faire un devis rapidement et nous poseront une moquette beige toute simple très rapidement pour une somme très raisonnable. Que demander de mieux. Pour fêter ça, nos proprios, émulés par notre sentiment d’urgence, consentent à passer la seconde et vont même jusqu’à appeler les bricolos de la famille. On passe un chouette week-end tous ensemble à abattre du boulot. Lessivage, grattage, collage de dalle dans la salle de bain, ponçage … Et pour se remettre, en rentrant à la maison, y’a ça : La joie des cartons

CONCLUSION :
Faut reconnaitre que l’appartement a l’air nettement plus frais, plus grand, plus beau, plus fort. Mais on aura encore des trucs à rafistoler après le déménagement…

3 Comments

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s