Adieu Bobol, bienvenue Chester !

Chico ayant trouvé une famille d’adoption pendant les fêtes de Noël (oui, comme dans les contes de fées), la maison était devenue bien vide, calme, propre… au grand plaisir de Jérôme, et à ma grande tristesse. Vous n’imaginez pas les stratagèmes auxquels j’ai du avoir recours pour ne pas qu’on s’ennuie, depuis !

De plus, la semaine dernière, notre silencieux mais néanmoins fidèle compagnon, Bobol, s’en est allé rejoindre son paradis océanique. Devant une telle série, nous tremblions en attendant que nos plantes nous abandonnent à leur tour en mourant lâchement (vu qu’avec leur tronche, y’a peu de chance qu’elles soient adoptées).

Mais le cercle infernal est maintenant brisé : depuis vendredi, nous partageons notre maison avec Chester:

Chester

Chester est un affectueux labrador, qui souffre actuellement d’une belle bronchite. Il est donc très facile de deviner où il se cache dans la maison, vu qu’il respire avec un bruit de tracteur asthmatique, qui n’est pas sans rappeler la chanson de Linda Lemay “Chéri tu ronfles”, ou encore les soirées devant la télé chez mes parents (comprenne qui pourra). De toute façon, vu qu’il me suit à la trace sans s’éloigner de plus d’un mètre, c’est dur de le perdre, le Chester. La photo ci-dessus a été difficile a prendre, car généralement Chester ressemble plutôt à ceci :

Chester et sa pantoufle

Il s’est en effet épris immédiatement d’une de mes pantoufles, qu’il traîne avec lui partout, dépose parfois religieusement à mes pieds pour que je la lui lance, rattrappe et grignote. Son autre grand amour, malheureusement, est ma jambe droite, à laquelle il essaie régulièrement et sans prévenir de faire des petits. Nous travaillons activement à lui faire perdre au plus vite cette habitude, pendant qu’il me reste encore de la peau sur la cuisse.

Comme avec Chico, nous sommes partagés entre l’envie qu’il soit adopté rapidement avant qu’il ne s’attache trop à nous, mais bon, pas trop vite quand-même, s’il vous plait…

7 Comments

  1. Et pourquoi ne pas l’adopter… tout court? En plus, quand ils sont asmathiques et raclent, ca effraie facteurs, distributeurs de publicite et voleurs. Il fait alarme en meme temps.

    Regarde cette bouille, comment resister a ces grands yeux noirs?

    Like

  2. (Un amour de chien qui imiterait les tracteurs et qui promenerait les chaussons. Et qui aurait de grands yeux noirs tout tendres. S’il a un grand coussin sur lequel je peux me coucher avec lui, c’est bien aussi)

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s