Jusqu’ou s’arreteront-ils?

En bons futurs nouveaux parents, avant l’arrivee d’Augustin, nous avons visite divers magasins de trucs a bebes, dans l’espoir naif de determiner “ce qu’il nous faut vraiment” et d’en evaluer le cout.

Mazette. Quelle claque.

Je vous epargne ici mon monologue tres rechauffe sur le prix du moindre petit objet qui ne sert que quelques mois mais vous coute un rein a chaque fois. Je ne developpe pas non plus le grand sentiment de solitude face aux trois cent million de decisions a prendre pour chaque objet, vetement, poussette, lit, peluche, baignoire, biberon… Ignares que nous sommes, nous nous figurions candidement qu’un lit pour bebe est fait de (en gros) cinq planches formant un fond de caisse avec un coussin la dedans, qu’une poussette se compose d’un siege et de quatre roues… sans nous attendre a devoir passer une these en ergonomie du nourrisson a chaque etape, et a nous heurter a tant d’avancees technologiques, avec, a la clef, un gros sentiment de culpabilite savamment entretenu par les vendeurs.

Par exemple, acheter le lit de bebe peut devenir une lourde decision car grace a l’option 4-en-1, bebe peut passer sa nuit de noces dans le lit ou il est ne!

lit transformable

J’attends avec impatience la suite logique de ce progres technologique : l’option 5-en-1, qui convertit le lit de bebe en lit de jeune enfant, puis en lit une place, puis en lit deux places… puis en cercueil. La boucle sera alors bouclee.

Et ce n’est rien ! Imaginez vous qu’au cours de nos perigrinations nous avons quand-meme decouvert, par exemple, ceci :

peepee tepee

Alors tenez-vous bien, ces petits cones aux couleurs eclatantes (meme une version Halloween avec tetes de mort) ne sont pas des chapeaux de fete pour nourrissons, ni des petites tentes indiennes pour que le jeune enfant s’y cache, mais sont destines a etre poses sur le zizi des bebes garcons lors du changement de couche, a cas ou ces derniers tentent de vous asperger au passage… Et oui …

Finalement, nous avons eu la surprise de nous faire offrir ceci :

chauffe lingettes

Ceci, mes enfants, est un chauffe-lingettes, modele grand luxe s’il vous plait, puisqu’il fait egalement veilleuse. Oui, vous avez bien lu, un chauffe lingette pour que bebe ne tressaille pas au toucher d’une lingette a temperature ambiante sur son popotin delicat.

Y sont po comme nous, mais bon, si c’est un cadeau…

9 Comments

  1. Mon opinion, c’est qu’en gros presque tout ce qui est « bébé-spécifique » est inutile. Sauf un mouche-bébé (malheureusement…) et quelques biberons !

    Vous verrez au deuxième…

    Like

  2. Je suis assez d’accord. Mais je suis faible et les vendeurs jouent beaucoup sur la peur des premiers parents…

    Like

  3. Mouhahahaha, le chauffe lingettes !! 🙂 Jeunes parents à venir, nous avons nous aussi découvert les joies de la technologie bébé-esque, et le chauffe lingettes nous apparaissait pas mal comme le nec plus ultra de l’inutile …. mais le chauffe lingette veilleuse, là, LA, ça impose le respect 😉

    Like

  4. Je dirais que là où il faut vraiment étudier la chose, c’est pour la poussette et le siège-auto lorsqu’on a pas une voiture compatible isofix. Pour le reste, côté lit, n’importe lequel en autant qu’il respecte les normes de sécurité et qu’il y ait un bon matelas. Ensuite, les jouets d’éveil, tant qu’on a de l’imagination (et vous n’en manquez sûrement pas !) il y a plein d’objets usuels qui peuvent servir (et de toute façon ce sont les objets qu’on utilise dont les bébés ont envie !). M’enfin parfois il y a des trucs bébé-spécifiques bien pratiques ou qui facilite la vie des parents et là à chacun de voir ce qui est le mieux en fonction de son mode de vie (nous un porte-bébé et un babycook) ! Et d’autres trucs qui compliquent la vie des parents comme les couches lavables (j’ai tenu le coup pour Milan et je le fais aussi pour Alizée depuis sa naissance – sauf en déplacement) mais bon il faut bien faire un petit geste pour que nos enfants puissent profiter d’un ou deux arbres en plus !

    Like

  5. Les couches lavables m’ont toujours laissée perplexe… J’ai souvent entendu dire que l’un des plus gros problèmes que nous allons avoir à gérer est le manque d’eau… alors utiliser une eau traitée et "potable" (+ du détergent) pour nettoyer la m… je trouve ça très anti écolo (tout comme utiliser de l’eau potable pour les WCs d’ailleurs). Si les arbres qu’on n’a pas coupés pour faire les couches meurent parce qu’ils n’ont pas d’eau, on n’aura pas l’air couillon !

    Like

  6. Melanie : je suis bien d’accord avec toi, la difficulte etant qu’il est difficile de savoir ce qui est essentiel au premier essai… Nus utilisons egalement des couches lavables, que nous faisons laver par une entreprise qui utilise un procede “environment friendly” avec en particulier, Aline, un systeme de filtration permettant de rincer les couches plusieurs fois en utilisant tres peu d’eau. Est-il preferable de polluer la planete avec des couches jetables, ou d’utiliser des couches tissus et de les laver a la lessive bio et de re cycler l’eau? Je m’interroge. Je suis d’accord avec Aline que l’eau du fond des toilettes n’a pas besoin d’etre potable, ceci dit.

    Like

  7. Je me suis interrogée aussi au départ car pour laver il faut aussi de l’énergie qu’il faut produire … je ne sais pas trop, le coût environnemental est difficile à évaluer. Autrement il y a toujours la solution des couches jetables mais biodégradables, est-ce mieux ? Puis il y a les lingettes qui peuvent être remplacées par des petits carrés de coton qui se lavent … même question !

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s