Experience culinaire

C’est dimanche apres-midi, en Decembre. Papa Castor finit de mettre le jardin en ordre dehors, Castor Junior joue sagement sur son tapis, et Maman Castor le regarde jouer en ayant mauvaise conscience de ne pas aller aider Papa Castor dans le froid. Pour se remonter le moral, elle decide de faire une fournee de madeleines qui requinqueront son homme quand il rentrera au chaud.

Elle entame donc la serie de gestes familiers, fait fondre 250g de beurre, melange 300g de sucre avec 4 oeufs entiers, ajoute 300g de farine… Et tandis qu’elle melange la mixture en ajoutant le beurre, elle se rappelle la question que plusieurs de ses collegues lui ont posee: est-ce qu’il est possible de faire une grosse madeleine? De faire avec cette preparation un seul gros cake? Et si on essayait pour voir?

Alors elle se lance. La pate a madeleine etant assez lourde, elle ajoute du lait (a vue de nez, entre 100 et 200 ml) et de la poudre a lever (une grosse cuilliere). Elle touille bien, prepare un plat a cake, verse un peu de pate… et se dit que peut-etre le gateau va etre fadasse. Alors elle ajoute de l’eau de fleur d’oranger au reste de la pate, et verse du sirop d’erable sur la pate deja dans le moule. Elle verse encore un peu de pate, qui recouvre le sirop lentement, et s’interrompt encore. Inevitablement, ce gateau va manquer de cannelle! Alors elle saupoudre le moule de cannelle avant d’y verser le reste de la pate. Puis elle enfourne a 180C et attend que la cuisine sente bon le gateau, ce qui prend entre 45 min et une heure…

Gateau de pres

Gateau en situation

Apres que ses hommes l’aient teste, il en ressort que oui, il est possible de faire un gros cake avec de la pate a madeleines. Le sirop d’erable a imbibe le fond du gateau qu’il a rendu croustillant, l’eau de fleur d’oranger embaume l’atmosphere, la pate epaisse permet au gateau de garder son moelleux au milieu et la cannelle, ah! la cannelle…

A deguster en famille, au coin du feu facon pique-nique, avec un bon the chaud ou un biberon, des chataignes et des clementines.

Degustage en famille

2 Comments

  1. hummmm, ca fait envie !
    Apparemment , grand moment de réflexion et de recueillement !Comme c’est bien une maman castor qui sait faire de bons gâteaux et surtout de les savourer avec des " chicots tout neufs " !
    Toujours aussi surprenant et mignon Augustin et comme dit Magali on assiste à la métamorphose fulgurante du" petit d’homme" au "petit homme"; Joyeux Noêl , bisous à vous.

    Like

  2. hummmm, ça à l’air rudement bon et si moelleux, c’est pas étonnant que Castor Junior s’épanouisse de jour en jour. C’est toujours un vrai bonheur de pouvoir partager ces moments avec vous malgré la distance. Bisous à vous.

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s