Konyyy, si tu savais…

Heureusement (et pour changer), le Castor Junior n’est pas dans cette video. Et pourvu que ca dure, d’ailleurs.

KONY 2012 from INVISIBLE CHILDREN on Vimeo.

La cause est importante, evidemment. Et y’a pas que les Stazunis qui peuvent aider, je vous ferais dire.

Mais j’aime aussi la reflexion sur le fait que le monde change. Ces jours-ci, de plus en plus, rallier du monde a sa cause semble reposer moins sur les barricades et les bruyantes promenades dominicales de groupe au milieu de la route entre Bastille et Republique de mon enfance (dommage, on s’y amusait bien), et davantage sur la popularite du message sur internet. A tel point que je songe a creer une ligue de soutien aux barbecue-trottoirs, aux stands de vin chaud et aux comptages controverses, et a ouvrir un conservatoire National des chants revolutionnaires a paroles interchangeables (que de toute facon personne n’entend a travers le megaphone). Heureusement, notre cher gouvernement francais continue, quoique maladroitement, a deborder de creativite pour lutter contre leur extinction.

Au Canada (en tout cas a Toronto), par contre, les manifs c’est pas leur truc. C’en est meme deprimant pour le Parisien et la fille de Cocos que nous sommes. La manif typique: 30 a 50 personnes (fouh-la-la!), se promenant gentiment avec un air un peu gene SUR LE TROTTOIR (on ne veut pas deranger). On les repere generalement grace au tee-shirt recurrent chez la plupart d’entre eux, le logo tellement minuscule qu’il faut pratiquement loger son nez dans leurs nichons pour decouvrir la cause. Si jamais l’un d’eux fait mine de traverser en dehors des clous, aussitot, debauche des forces de l’ordre: ils font peter trois Monties a cheval (ce qui aide a reperer qu’il y a une manif en cours, en fait). Sinon, option 2: les memes, un poil plus nombreux, rassembles dans un parc avec un megaphone (comme ca on ne derange personne avec le bruit). Du coup, on n’a pas la police montee, mais bon.

Donc au final, pour le futur des revolutions bucheronnes, heureusement qu’on peut cliquer militant. Et comme ils disent dans le film, “En ce moment, il y a davantage de gens sur Facebook qu’il n’y en avait sur la planete il y a 200 ans”, et c’est tres certainement vrai a l’echellle du Canada. Alors, hop-hop-hop on clique, on partage, on milite moderne, quoi.

Konyyy, si tu savais…. Ta liberte-euh, taliberteeeee-euh

Konyyy, si tu savais…. Ta liberte ouh on s’la met!

Au-cuh, au-cuh, aucune hesitation

On veut, on veut, on veut t’mettre en prison!

(ahhh, toute ma jeunesse!)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s